Blogue de l'Association pulmonaire du Canada

Du lait et des réponses : nouvelle recherche sur le lait maternel en prévention de l’asthme

Imaginez une source nutritionnelle qui donne à votre bébé exactement ce dont il a besoin, au moment où il en a besoin. C’est exactement ce que fait le lait maternel. Il fournit des nutriments à votre bébé, Meghan Azadl’aide à combattre les infections et évolue au rythme de ses besoins. Et ses bienfaits pourraient être encore plus nombreux. Chercheuse à Winnipeg et lauréate du Prix de l’IFCFR du Réseau canadien de recherche en santé respiratoire, la Dre Meghan Azad est engagée à découvrir les autres pouvoirs supérieurs de cet aliment.

« Nous examinons comment le lait maternel peut protéger les bébés contre le développement de l’asthme », explique-t-elle. « Jusqu’ici, les premiers signes indiquent que l’allaitement peut réduire le risque de sibilances au cours de la première année de vie. » Tout en reconnaissant l’absence d’un remède contre l’asthme, elle a espoir qu’il existe des façons de prévenir la maladie dans certains cas.

Le volet de recherche de la Dre Azad fait partie d’une étude beaucoup plus vaste – la Canadian Healthy Infant Longitudinal Development Study (CHILD) – une étude nationale de cinq ans auprès de 3 500 mamans, de leurs 3 500 enfants et de 2 600 papas. Chaque famille participe à l’étude depuis la grossesse de la mère. La Dre Azad fait partie des 40 chercheurs canadiens impliqués dans cette étude. Cette merveilleuse équipe de chercheurs englobe une vaste expertise, de la nutrition à la pédiatrie. L’étude a pour objectif d’« offrir une meilleure compréhension des causes fondamentales des allergies et de l’asthme, y compris les déclencheurs génétiques et environnementaux, et de leurs interactions. »

La Dre Azad s’intéresse au lait maternel. Elle et son équipe de l’Université du Manitoba veulent savoir si certaines « bonnes bactéries » du lait maternel peuvent prévenir l’asthme, et si oui, comment faire en sorte que ces bonnes bactéries soient présentes dans le corps des mères.

Pour trouver les réponses, elle va directement à la source : les échantillons de lait maternel des 3 500 mères participantes. La composition du lait maternel varie considérablement en fonction de l’hérédité, du mode de vie et de l’alimentation, mais tous les échantillons ont un élément en commun.

Toutes les femmes en santé produisent un lait maternel qui contient des bactéries vivantes. Ces microbes laitiers contribuent à la formation de la flore intestinale du bébé, qui est importante pour le développement de son système immunitaire.

« Nous espérons en apprendre davantage sur ces microbes du lait maternel et adresser éventuellement des recommandations aux mamans pour les aider à prévenir l’asthme chez leurs enfants. »

En termes simples, la Dre Azad étudie le type de bactéries pouvant prévenir l’asthme, puis elle observe les liens entre la présence de ces bactéries particulières et le mode de vie, l’alimentation et l’environnement des mères, afin de déterminer quelles conditions sont propices à ces microbes santé. Cette approche est relativement nouvelle : on supposait jusqu’à récemment que le lait maternel était stérile.

« C’est un domaine de recherche en plein essor qui semble important à tous les égards. »

La chercheuse explique que ces informations précieuses pourraient également guider le développement futur du lait maternisé, afin que les mères qui n’allaitent pas leurs bébés disposent d’options plus saines.

La Dre Azad est chercheuse scientifique au Children’s Hospital Research Institute of Manitoba. L’étude CHILD est financée par le Réseau AllerGen et les Instituts de recherche en santé du Canada.

Did you like this? Share it:
Publié dans Asthme, Recherche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 2 = 8

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>