Blogue de l'Association pulmonaire du Canada

Les feux de forêt et la santé pulmonaire

Les feux de forêt sont une préoccupation courante, au Canada, notamment durant les étés chauds et secs. Partout au pays, on peut être affecté par la fumée de feux de forêt. L’Association pulmonaire du Canada incite les personnes atteintes de maladies pulmonaires comme l’asthme et la MPOC à surveiller leur respiration et à éviter la fumée. Si des problèmes respiratoires apparaissent, consultez votre plan d’action ou votre professionnel de la santé.

 

Quels effets la fumée de feu de forêt peut-elle avoir sur la santé?

Chez les personnes qui n’ont pas de problèmes pulmonaires, la fumée des feux de bois peut :

  • irriter les yeux, les poumons, la gorge et les sinus
  • accroître le risque de crise cardiaque
  • déclencher des maux de tête et des allergies
  • réduire la fonction pulmonaire, en particulier chez les enfants.

Chez les personnes atteintes de maladie pulmonaire, la fumée des feux de bois peut causer les mêmes effets et aussi :

  • déclencher des crises d’asthme
  • aggraver la MPOC
  • aggraver la pneumonie.

** Les signes d’aggravation des problèmes pulmonaires incluent une augmentation de la toux, l’inconfort thoracique, la respiration sifflante et l’essoufflement.

Que pouvez-vous faire pour prévenir ces problèmes s’il y a de la fumée de feu de bois dans l’air?

Recommandations générales :

  • Restez à l’intérieur.
  • Gardez les portes, les fenêtres et le clapet du foyer fermés.
  • Utilisez la fonction de recirculation d’air de votre climatiseur pour empêcher l’air extérieur d’entrer dans votre maison.
  • Évitez de faire de l’exercice à l’extérieur.
  • Prenez des précautions supplémentaires avec les enfants, qui sont plus vulnérables à la fumée puisque leur système respiratoire est encore en développement et qu’ils inspirent plus d’air (donc plus de fumée) que les adultes.
  • Les adultes plus âgés sont plus à risque de maladie cardiaque ou pulmonaire, ce qui peut les rendre plus vulnérables à la fumée. Des précautions supplémentaires sont recommandées pendant la saison des feux de forêt.
  • En voiture, gardez les fenêtres et les bouches d’aération fermées. N’utilisez le climatiseur qu’en mode « recirculation d’air ».
  • Surveillez les rapports sur la qualité de l’air aux nouvelles locales ou sur Internet.

N’oubliez pas qu’un masque antipoussière ne protégera pas vos poumons contre les particules fines de la fumée.

Si vous êtes atteint-e de maladie pulmonaire :

  • Gardez le contrôle et maîtrisez bien votre maladie pulmonaire, avant que des feux de forêt ne vous causent des problèmes.
  • Suivez le plan d’action préparé par votre médecin. Si vous n’avez pas de plan d’action écrit contre l’asthme, imprimez-en un et demandez à votre médecin de le remplir pour vous.
  • Utilisez votre médicament de secours si vous en avez besoin.
  • Parlez avec votre médecin avant la saison des feux de forêt, pour savoir quoi faire en cas de problème.
  • Les personnes qui utilisent de l’oxygène ne devraient rien changer à leur traitement – téléphonez à votre médecin si vous avez des questions ou des préoccupations.
  • Si les symptômes de trouble respiratoire ne sont pas soulagés par vos médicaments habituels, demandez une assistance médicale. Les symptômes à surveiller incluent une respiration sifflante qui empire, la toux, l’essoufflement et la lourdeur thoracique.

Si vous vivez dans une région qui pourrait être évacuée en cas de feux de forêt ou de friches, soyez préparé-e. Ayez une trousse d’urgence et une provision de médicaments. Lisez les conseils du Gouvernement du Canada, pour savoir comment vous préparer à un feu de friches.

Pour plus d’information, téléphonez à notre ligne sans frais, au 1-866-717-6762, pour parler avec l’un de nos éducateurs certifiés dans le domaine respiratoire.

Références :

American Lung Association. (2 juillet 2008). « Forest Fires and Respiratory Health Fact Sheet ».http://www.lungusa.org/healthy-air/outdoor/protecting-your-health/what-makes-air-unhealthy/forest-fires-respiratory-health-fact-sheet.html

United States Environmental Protection Agency. (2 juillet 2008). « How smoke from fires can affect your health ».http://www.epa.gov/airnow/smoke/Smoke2003final.pdf

Did you like this? Share it:
Publié dans Asthme, MPOC, Qualité de l’air

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 6 = 7

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>